Mélodie Eternelle de Lyly Ford

12 juillet 2016

mélodie éternelleLyly Ford signe ici un premier roman intéressant, qui me laisse toutefois un avis mitigé pour diverses raisons ainsi que quelques questions!

Tout d’abord, je ne rangerais pas ce livre dans la catégorie de la romance. Il s’étale sur de longues années et va raconter une histoire d’amour en effet, entre une jeune étudiante en médecine et Sebastien, qui est au départ lui aussi, un étudiant. C’est l’héroïne, Elena qui raconte son histoire. Nous la découvrons à deux moments de sa vie alors qu’elle commence ses études et, à de brefs moments, nous la découvrons plus mature, attablée au restaurant. Ces passages semblent parfaitement inutiles mais ont leur fonction qu’on ne découvre qu’à la fin.

L’essentiel de l’histoire est une longue chronique des années d’études de médecine d’Elena et de son histoire d’amour avec Sébastien. Le point très positif est que vous avez l’impression que cette histoire aurait pu être la vôtre ou celle d’une amie. Tout sonne juste, la difficulté de ces études, les relations entre amis étudiants, les sorties et les vacances ensemble… L’histoire qui se dessine entre Seb et Elena a également un vrai goût authentique. Cela commence un peu mal entre ces deux-là car Seb est du genre mal embouché et n’est pas un étudiant modèle, tout le contraire d’Elena qui évidemment est très irritée par ce comportement. Nous allons donc suivre pas à pas, cette relation qui connaît ses hauts, ses bas, en fonction de l’évolution de la vie des deux héros. Car Seb n’aime pas trop ses études et a d’autres ambitions. Je vous laisse découvrir tout cela. Ce passage, l’essentiel du livre, comme je l’ai déjà dit est agréable mais il n’y a pas vraiment de temps forts, plutôt une succession de scènes qui intéressent de façon inégale. C’est agréable mais un peu plat.

Le couple est sympathique, assez classique dans la romance car vraiment l’héroïne raisonnable et sérieuse et le héros irrévérencieux et mal poli, on connaît. La fixette que Seb fait sur les culottes finit par être un peu lassante aussi. Mais en dehors de cela, la lecture est globalement agréable, certains dialogues sont réussis.

Cependant l’auteure a voulu aller plus loin et la fin change de ton. Du point de vue de l’écriture, c’est plutôt bien fait mais l’auteure a un peu succombé à la surenchère de malheurs au point que l’épilogue un peu guilleret, surprend. Je n’ai pas été très convaincue par la dernière partie de cette histoire, et pas seulement à cause du twist final. Certains rebondissements font lever les yeux au ciel car ils sont vu et revus et pas forcément les meilleurs de la romance.

Voilà donc un roman agréable, écrit simplement mais correctement, mais qui joue la carte du mélodrame, qu’à titre personnel, je n’apprécie guère et qui, ici, manque un peu de subtilité. Cela peut plaire, c’est évident. La fin a vraiment atténué mon plaisir de lecture, c’est dommage.

 

Sylvie

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *