Fleeting Moments de Bella Jewel

26 juillet 2016

FLEETING-MOMENTS-smCe roman de Bella Jewel est une déception partielle, d’autant plus qu’il commençait de façon passionnante et originale. La seconde partie l’est bien moins, c’est bien dommage. C’est malheureusement assez fréquent avec cette auteure inégale qui publie beaucoup.

Lucy a une superbe vie qui va basculer en quelques heures de cauchemar. C’est d’ailleurs le thème du roman, ces moments où tout change ou plus rien n’est pareil, une fois qu’ils sont passés. Lucy est donc mariée et heureuse. elle attend un bébé après des mois de tentatives infructueuses. Elle est aussi passionnée de base-ball et elle décide d’aller  assister à un match dans sa petite ville. C’est là que se produit l’impensable, le stade est pris en otage et Lucy, affolée comme on l’imagine, en difficulté car elle est enceinte, se retrouve à côté d’un homme mystérieux qui va la prendre en charge avant de s’évanouir dans la nature.

La première moitié du roman est passionnante. Tout d’abord, l’auteure utilise cette situation hyper tendue qu’est une prise d’otages et elle fait cela très bien. Et surtout, il y a la suite et les difficultés de la vie de Lucy, très traumatisée et à la recherche de son ange-gardien que personne n’a jamais vu et que tout le monde pense qu’elle invente. Tout cela est très bien vu et on voit la vie de Lucy littéralement s’effriter sous ses doigts sans qu’elle ne puisse arrêter quoi que ce soit. Mais, l’auteure a épuisé visiblement toutes ses idées avec cette première partie et va ensuite basculer dans un roman un peu différent. Nous retrouvons des schémas assez classiques du romantic suspense avec une bande d’agents dont on ne sait pas grand chose, des méchants qui sont tous membres d’une secte terrifiante. Tout cela est un tiré par les cheveux, fait mal le lien avec le début du livre. Tout va trop vite aussi et l’intrigue n’est pas totalement cohérente. Bref, on se désintéresse du couple alors qu’il était vraiment réussi au départ. Même le héros, un certain Heath, très mystérieux, perd de son aura et intéresse moins.

Malgré tout cela,  l’histoire se laisse lire mais on ne peut pas être totalement enthousiasmé. Bella Jewel plante en tous cas le décor pour une suite car le héros est entouré de mâles alphas qui ont tout de futurs personnages principaux. Espérons alors que le roman tienne ses promesses jusqu’au bout. Celui-ci laisse un goût d’inachevé.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *