Eminent Love de Leddy Harper

24 juillet 2016

EMINENT-LOVE-smVoilà encore un de ces romans qui utilisent tous les codes de la romance, sa construction, sans pour autant en être une. Le résumé n’indique pas vraiment où le livre va et je ne le révélerai pas non plus mais il ne s’agit pas d’une romance classique. Tout d’abord, elle est inspirée par une personne qui vraiment existé et qui est incarné ici par Layne, l’héroïne.

Tout ou presque est raconté du point de vue de Creed, le héros. Ce jeune homme va rencontrer Layne alors qu’il est encore à l’université. À ce moment, le roman est un classique NA avec une jeune couple séparé par trois années qui va apprendre à se connaître. Layne n’est pas vraiment une jeune fille ordinaire et Creed va apprendre à le découvrir. Layne a aussi une soeur jumelle, Drea, qui joue un rôle fondamental dans l’histoire. Creed va donc nous raconter son histoire qui alterne entre le passé et le présent. Nous apprenons très vite que le couple qu’il formait avec Layne a explosé et que pour des raisons qui paraissent maintenant ridicules à Creed, il l’a laissée partir. Il veut la reconquérir et les passages dans le présent est l’histoire de sa quête. Dans le passé, il nous raconte comment son histoire se développe avec Layne au fil des mois et des années. Au départ, il s’agit donc de ce qui pourrait être un roman de la seconde chance. Ce n’est pas vraiment ça.

La construction du roman est exactement celle du roman d’une auteure française, Lyly Ford et présente pour moi les mêmes faiblesses. Nous sentons bien que ‘l’auteure veut nous amener à un point précis que l’on finit par deviner. Le souci n’est pas dans la construction mais dans le fait que l’on se trouve rapidement avec une chronique d’une relation de couple dont l’intérêt est très inégal. L’histoire trainaille parfois infiniment sur certaines scènes, d’autres sont plus réussies et captivent. La lecture, du coup, semble un peu longue.

Bien entendu, ce qui peut changer l’opinion du roman est le final, surprenant voire plus et dont le ton change radicalement. L’émotion et la tristesse prennent le dessus. Si on a été captivé par l’histoire qui a précédé, si les héros nous ont touchés, on peut alors être bouleversé mais je ne m’étais pas assez attachée aux personnages pour cela. Je ressors de cette lecture avec le moral un peu en berne, pas totalement convaincue par le final ni par ce qui a précédé. Alors, oui, la lecture est agréable, l’écriture très soignée et la construction efficace. Ce n’est donc pas un mauvais livre mais il choisit d’un genre que la romance développe actuellement qui me touche assez peu.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *