Dirty Work de Chelle Bliss et Brenda Rothert

29 juillet 2016

DIRTY-WORK-smVoilà une petite romance sans prétention, écrite à quatre mains par deux auteurs expérimentées. C’est facile et plutôt léger mais elles ont eu la bonne idée de situer cette histoire dans le domaine politique américain sans trop édulcorer ce contexte même si l’intrigue elle-même n’est sans doute pas hyper crédible.

Reagan et Jude sont deux jeunes trentenaires qui participent à l’élection dans l’Etat de l’Illinois au titre de sénateur. Jeunes, ils sont tous les deux talentueux. Si Reagan, ( du nom du président américain!) est issue d’une famille de politiciens et doit prendre la place de son père, Jude est un nouveau venu, atypique et plutôt anti-système puisqu’il a été marines et souhaite maintenant être la voix de ses compagnons d’armes encore en service ou pas. Il est républicain, elle est démocrate, ils veulent le même poste. Ils sont par définition ennemis. Sauf que très vite, ils vont se découvrir une attraction mutuelle et beaucoup de choses en commun.

L’essentiel du roman se déroule pendant la campagne électorale menant à cette élection et si la romance est évidemment centrale, nous allons suivre les péripéties assez classiques de ce genre d’exercice: révélations fracassantes et destructrices du camp adverse, épuisantes tournées dans le fin fond de l’Etat pour parler à tous les électeurs, soirées et visites dans des écoles, conférences de presse… c’est bien fait et cela un petit goût réaliste qui s’arrête malheureusement là, car il n’est pas sûr que l’intrigue du livre soit totalement crédible mais peu importe.

La relation des deux héros est surprenante et très agréable. Evidemment, elle est totalement impossible au départ. Comment imaginer deux rivaux afficher au grand jour une relation amoureuse? Leur staff, l’électorat ne pourraient pas le comprendre. Tout se passe dans dans un secret délicieux et avec l’aura du danger qu’on peut imaginer. Il y a plus de sms échangés  que de grands tête-à-tête entre les héros. Mais le couple est attachant. Jude a une sincérité intéressante et Reagan est plus prisonnière d’une tradition familiale qu’elle ne le pensait au départ.

cette histoire se lit très vite, elle n’est pas géniale ni parfaite mais comme souvent avec des deux auteurs, il n’y a aucune fausse note et un vrai goût, surtout du côté de Brenda Rothert de situer son intrigue dans des milieux que la romance aborde peu. Notons aussi que dans le contexte est intéressant étant donné que c’est une année électorale aux Etats-Unis et que quelques messages passent notamment sur l’armée et l’utilisation que le gouvernement américain a fait de ses soldats.

Une bonne petite romance, parfaitement distrayante et plus fine qu’il n’y paraît au départ.

 

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *