Legend – Fight for Love – 6 de Katy Evans

5 juin 2016

fight-for-love,-tome-6---legend-751443-250-400Cette saga avait commencé avec Riptide, elle va se terminer avec Maverick. Si vous avez suivi cette série, vous ne serez pas surpris de ce qui se déroule dans ce tome. La boucle va se refermer avec l’histoire de Maverick, un nouveau combattant de MMA, jeune, écorché vif qui veut devenir une légende. Quant à l’héroïne, elle est la cousine de Brooke, la première héroïne.

La première remarque est que si vous recherchez un style élégant et de l’introspection, Katy Evans n’est pas pour vous. Elle a un style haché, brut de décoffrage, très descriptif qui malgré son aspect élémentaire touche en général son public juste là où il faut. Après avoir parlé d’autres personnages autour de Remy et Brooke, nous revenons aux sources et le roman va se dérouler sur une saison de MMA. Remy est le champion que l’on connaît, Maverick est le jeune débutant.

Et Katy Evans réussit son coup avec le jeune Maverick qui dès les premières pages touchent le lecteur. Seul, à vif, avec une rage de réussir , de gagner et de se battre, il est une sorte de boule d’énergie douloureuse. Reese est aussi très jeune et vient rejoindre sa cousine pour l’aider avec à s’occuper du petit racer que nous avons vu naître, si on a suivi la série. Reese a son lot de problèmes et elle n’a surtout jamais croisé un garçon comme Maverick. Le début de leur relation est marquée par leurs problèmes à tous les deux. Elle est maladroite mais de façon délicieuse. Maverick est sombre, mutique et désagréable pour se protéger mais Reese malgré son bon sens va lui tendre la main et ils ne parviendront pas à reprendre véritablement leur distance.

Katy Evans fait avancer une intrigue très simple avec peu de rebondissements. Et quand il y en a ils ne sont pas difficiles à deviner. Par contre, ils sont très intelligents surtout pour un roman qui conclut une saga. La relation entre Reese et Maverick est jolie, sensuelle et fraiche à la fois. Si le héros est un combattant, il n’est pas comme Remy, une sorte de grenade dégoupillée et instable. Il est plus froid et remarquablement décidé. Reese est très complémentaire.Quant à Remy, très présent dans ce tome, il a changé et c’est sans doute normal car il est heureux.

L’histoire permet de revoir tous ceux qui entourent Riptide dans le milieu du MMA et un personnage secondaire, l’entraineur de Maverick est juste parfait dans son rôle de vieux grognon alcoolique. Si on veut vraiment pinailler, on peut s’étonner de la carrière éclair de notre héros qui commence le livre totalement inconnu mais peu importe, l’idée est là.

Voilà donc un tome de conclusion réussi avec un personnage masculin encore une fois assez parfait sous la plume de cette auteure. Elle excelle avec ce genre de mâles alpha, qui savent tomber l’armure quand il le faut. Si Katy Evans n’a pas la plus belle écriture du genre, elle est remarquablement efficace et c’est déjà beaucoup.

Résumé:Marverick,

Wrap Up

  • 8/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.