Hot Files – Au bureau de Adèline Klay

1 juin 2016

hot files HQN a décidé en ce mois de juin frisquet de nous réchauffer avec un programme essentiellement érotique que j’ai inauguré avec le recueil de nouvelles de Adèline Klay. Quatre petits textes, de longueur inégale, de qualité aussi inégale mais qui ne sont pas mal du tout au final malgré la brièveté des textes et un érotisme un peu convenu.

Le thème commun de ces textes est le lieu de travail et les rencontres érotiques qui peuvent s’y dérouler. De façon plutôt originale, l’auteure ne choisit pas le classique patron et son employée même si lune des nouvelles reprend ce schéma mais dans l’ensemble, il n’y a pas de milliardaire ni de petite secrétaire émoustillée et l’on peut s’en féliciter. Non, vous aurez droit à un avocat et sa cliente, un livreur de boissons et la barmaid qui travaille là il livre, un patron, oui mais d’un club fétichiste et une femme de ménage, et enfin un jeune homme, caissier qui va flasher sur une collègue, plus âgée.

La première qualité de ces textes est sans doute ces personnages, assez atypiques, qui s’inscrivent dans une réalité bien ordinaire au départ. Le reste, les scènes érotiques, les thèmes choisis sont assez classiques. Dans la seconde nouvelle par exemple qui se déroule dans le club fétichiste, on retrouve les habituels fantasmes de triolisme et de domination. Mais très souvent, nous avons droit à un point de vue féminin et à la revendication d’une sexualité épanouie.

La première et la dernière nouvelle m’ont parue les moins abouties. Dans la première, l’auteure hésite entre romance et érotisme pur, ce qui donne une sorte de mélange qui fonctionne assez peu. Le héros avocat est un peu faible et on ne comprend pas toujours ce qui le motive. Le texte très court montre une fois de plus qu’il n’est pas donné à tout le monde de maîtriser le format nouvelle. La dernière souffre un peu du même problème. Par contre, la seconde et la troisième sont sympathiques et se lisent avec plaisir. Le style de l’auteur est simple, aisé mais manque du petit quelque chose qui vous accroche dès le départ. Il y a aussi quelques tics de langage qui reviennent et qui sont évidents quand on lit les quatre nouvelles à la suite.

Les amateurs d’un érotisme plutôt softs y trouveront leur compte. Ces nouvelles ne sont pas romantiques donc ne vous attendez pas du tout à des émotions ou à un happy end. Non, l’auteure vous raconte comment le plaisir et quelques fantasmes débarquent dans la vie de personnages, pour un temps ou pour la vie. C’est sympathique et très agréable.

Wrap Up

  • 7/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *