Wednesday de Kendall Ryan

24 mai 2016

wednesdayKendall Ryan est une auteure douée qui écrit de la romance sans prise de tête mais en général très satisfaisante. Le résumé de ce roman court était très séduisant et la première partie tient vraiment toutes ses promesses.

Shaw est un jeune veuf, il a perdu son épouse dans un accident mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, le roman n’est pas directement sur son deuil mais sur la relation totalement inattendue qu’il va lier avec sa meilleure amie, Chloe. Le jour même de l’enterrement, dans la maison des parents de son épouse, il va coucher pour la première fois avec elle faisant exploser toutes les limites et certitudes qu’ils avaient sur eux et leur morale. Le début perturbe vraiment car les deux héros nouent une relation pas du tout politiquement correcte, malsaine et qui ne les satisfait que de façon très partielle. Ce début est fort, intense et relativement nouveau.

Malheureusement, le roman ne va pas tenir toutes ses promesses, l’auteure ne semblant plus vraiment assumer l’aspect sulfureux de son texte et revenant dans une romance assez gentille et tendre qui contraste vraiment avec le début. C’est dommage car il y avait matière à une excellente histoire, mais le format relativement court du roman ne permet guère de prendre son temps et d’explorer ce qui se passe dans la tête des personnages.

En réalité, ce livre dont l’auteure avoue avoir eu l’idée en quelques heures, un samedi matin, aurait mérité plus de développement et une exploration plus complète de la liaison si peu conforme à la morale habituelle entre Chloe et Shaw. Le confort sexuel qu’elle lui apporte confine à l’effet d’un anti-dépresseur et c’est une très bonne idée.

Ce roman mérite d’être donc lu surtout pour la première partie, la suite est plus quelconque et trop rapide. En tous cas, Kendall Ryan tenait une excellente idée !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *