Rock me de Anna Wayne

23 mai 2016

rock meSi vous voulez lire une petite romance très classique, sans une pointe d’originalité mais très mignonne, ce livre est pour vous. Il manque tout de même un vrai souffle et un brin d’originalité pour séduire totalement.

Tout commence assez simplement avec la rencontre de Thomas, une rockstar en devenir et Liv, une jeune étudiante. La jeune femme a vingt-quatre ans, vient de terminer une stage d’étude au MIT à Boston et se trouve en vacances pour quelques semaines. Elle décide d’accompagner son amie dans son appartement à Los Angeles pour profiter de ses vacances. Là, elle va tomber sur Thomas, son voisin qui lui-même a pris un peu de recul avec son métier de rocker. A l’aube d’une grande carrière, le jeune homme va être totalement séduit par sa jolie voisine.

Il n’y a pas grand chose à dire sur cette romance qui reprend à peu près tous les clichés de la romance contemporaine à la mode, sur un ton léger et superficiel. Vous aurez droit à toutes les scènes hyper classiques du genre qui tombent avec une régularité de métronome. Il y a la copine qui n’a pas de filtre, une scène d’ivresse, ou de danse, cette caractéristique étonnante des romances où dans une ville comme Los Angeles, il ne semble y avoir qu’un seul café… Ce n’est jamais un problème en soi de collectionner les poncifs de la romance mais ici, c’est fait sans aucune originalité, à tel point qu’on oublie presque aussitôt ce que l’on a lu.

Les deux héros sont très mignons et tombent amoureux, très vite. Thomas est une réelle déception et il aurait pu être comptable, boulanger autant que rockstar parce que dans une large partie du roman, cela n’a aucune influence. Evidemment, Liv ne le reconnaît pas et il ne lui dit pas qui il est exactement donc ses qualités de musicien n’influent quasiment pas sur l’intrigue. A quoi bon alors mettre en scène un musicien alors ? Les seules références à la musique sont des citations de chansons et de tubes récents pour la plupart et une tendance des héros à communiquer à travers des titres de morceaux. C’est un peu faible. Quant à Liv, c’est une étudiante brillante au caractère joyeux et léger mais qui manque peut-être de profondeur.

C’est un peu le souci de ce livre. Les héros sont très vite amoureux, échangent des tas de mots très mignons un peu mièvres presque, rigolent mais il n’y a pas d’intensité, ni de vrais enjeux et pas plus de profondeur et d’émotion. On lit cela sans aucun déplaisir mais si on a l’habitude de lire des romances de ce type c’est à la fois trop superficiel et trop lu et relu pour totalement enthousiasmer. L’écriture de l’auteure est agréable mais cela ne suffit pas à contrebalancer le reste. Bref, c’est un livre à réserver aux lecteurs qui veulent de la romance rose et légère mais aucune innovation et vraie intensité.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *