Contrat avec un salaud de Sara Agnès L.

16 mai 2016

contrat avec un salaudGrosse actualité pour Sara Agnès L. en mai. Après la sortie d’un court roman chez HQN, là voilà de retour avec un pavé chez Emma, la collection numérique de Milady. Le titre, très évocateur donne le ton. Le héros est un salaud et vous ne serez pas déçus par le niveau qu’il arrive à atteindre. Oli, puisque c’est son surnom, en est un de dimension internationale, c’est le point fort mais également faible du livre !

Oli habite Montréal et dirige avec sa sœur une compagnie qui travaille dans le milieu du spectacle. Oli est une sorte d’enfant gâté, apparemment, et on le découvre dans une scène d’entrée qui le montre sous un jour peu flatteur. Plus qu’un salaud, Oli est une sorte de goujat arrogant et fier de l’être qui vous fera sans doute grimacer un peu. En tous cas, j’ai eu du mal à retenir les miennes parfois!Lors de cette fameuse scène, il va tomber sur Amy. Celle-ci noie son chagrin dans l’alcool après avoir perdu boulot et amant en même temps. Pas malin de coucher avec son patron… parce que lorsque l’histoire se termine, on peut se retrouver chômeuse ! Elle va tomber sur Oli qui va lui faire une démonstration de son abyssale grossièreté. Seulement voilà… celui qu’elle pensait ne jamais revoir va vite réapparaître dans sa vie et dans une position qui pourrait bien lui créer quelques ennuis et prises de tête.

Alors on connaît ce genre de personnage mais il faut reconnaître qu’Oli va très loin dans son genre et qu’en plus il va persister assez longtemps dans son attitude. Il parle mal, appelle l’héroïne « poupée » et les réactions d’Amy laissent un peu perplexes aussi au départ. Mais Sara Agnès L., fidèle à elle-même, va compliquer singulièrement cette relation. Oli va révéler des aspects de sa personnalité qu’il cachait avec grand soin et les deux héros vont établir une relation volcanique autant sexuellement que professionnellement où chacun marque son territoire et essaye d’imposer ses propres limites. C’est chaud, agaçant parfois, et cela avance lentement mais sûrement. On finit par se demander qui va gagner cette sorte de bras de fer, si Oli peut vraiment changer, si Amy ne va pas souffrir terriblement dans cette situation.

L’émotion arrive un peu tard dans le livre, c’est un peu dommage, mais elle est bien présente et le contexte qui prend de plus en plus d’importance donne beaucoup d’intérêt à ce qu’il se passe. Oli créé des décors pour des spectacles, c’est un créatif brillant qui révèle une autre face de sa personnalité dans son travail.

Voilà donc un salaud qui l’est réellement. Je n’ai pas toujours été convaincu par ce personnage haut en couleurs, qui ne fait rien pour se conformer aux normes habituelles des héros de romance. Mais il serait étonnant qu’il ne finisse pas par vous convaincre progressivement qu’il n’en est pas un ! Comme quoi, l’auteur réussit son coup, au final !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *