Blown Away de Brenda Rothert

7 mai 2016

blown awayCe n’est certainement pas la romance du siècle que Brenda Rothert a écrite mais c’est un très bon moment de lecture simple, avec des héros qui pourraient être vos voisins de palier et une vraie sobriété dans les émotions. L’histoire se déroule de façon assez classique mais l’auteure s’est bien réapproprié cette histoire de seconde chance en amour pour une jeune femme qui a perdu son fiancé.

Drew est une jeune coiffeuse dans une petite ville du centre des Etats-Unis. Elle mène une vie simple et plutôt heureuse avec son fiancé qui a un hobby un peu particulier puisqu’il est chasseur de tornades c’est à dire qu’il fait partie d’un groupe qui les piste pour mieux apprendre à les prévoir et à s’en protéger. Mais Colby, le fiancé, va brutalement disparaître la laissant démunie et très seule. L’histoire commence surtout un an plus tard lorsque le plus dur du deuil va être passé et que Drew va accepter de partir avec les amis de son fiancé décédé dans une expédition d’un mois pour chasser les tornades. Parmi eux, il y a Aiden, le meilleur ami de Colby, qui depuis toujours est amoureux d’elle.

Brenda Rothert va faire commencer cette romance de zéro. Drew n’a jamais tellement fait attention à Aiden et va le découvrir en tant qu’homme pour la première fois lors de cette expédition. Tout est alors très naturel et réaliste. Cela sonne juste et elle évite, peut-être un peu facilement, l’écueil du deuil. Colby reste bien présent dans la mémoire de Drew et d’Aiden mais le sujet de la romance n’est pas de savoir si il est facile de tourner la page et d’accepter une seconde chance mais plutôt de la difficulté pour Drew de se trouver. Quand Colby est mort, Drew n’avait peut-être pas fini de grandir et de trouver sa vocation ni même le type de relation qu’elle voulait.

La romance entre Aiden et Drew est toute simple, très jolie et sensuelle. Brenda Rothert affectionne les héros courageux et droits. C’est le cas d’Aiden qui essaye de garder ses distances dans un premier temps et de ne pas profiter de Drew. Elle apprend à prendre ce qu’elle veut. C’est simple, sans chichi et bien fait.

Le style de l’auteure est assez simple et parfois on aurait envie qu’elle monte l’intensité d’un cran, qu’elle utilise avec plus de profondeur aussi ce contexte hyper original des tornades et des chasseurs, scientifiques et geeks passionnés qui les étudient. Ce n’est pas une romance catastrophe, insistant sur le danger de cette activité ou qui met en scène les désastres provoqués par les tornades, il faut le préciser.

Brenda Rothert fait du bon travail et retient l’attention avec son histoire toute simple. Un très bon moment dont on peut profiter sans restriction.

Wrap Up

  • 8/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.