When I’m with you – Hope Town – 3 de Harper Sloan

30 avril 2016

when I'm with youHarper Sloan est l’auteure de romances assez simples pour ne pas dire plus qui jouent sur quelques poncifs classiques de la romance. La cohérence n’est pas toujours au rendez-vous et quelques clichés font plus que lever les yeux au ciel. Les résumés sont toujours attractifs mais si vous n’aimez pas le cocktail qu’elle utilise à chaque fois, ce livre ne fonctionnera pas.

Le roman s’inscrit dans une série de livres relativement indépendants. Le héros et l’héroïne, Nate et Ember se connaissent depuis des lustres et Ember a toujours aimé le jeune homme qui a six ans de plus qu’elle. Mais quand elle va se déclarer un beau jour, Nate va la repousser gentiment et lui briser le cœur. Plusieurs années plus tard, Ember a presque vingt-et-un ans et elle a progressé dans sa vie sauf dans le domaine sentimental. Elle aime toujours Nate.

On devine évidemment la suite mais ne vous attendez pas à une longue prise de tête entre les héros pour essayer d’éclaircir ce qui s’est passé entre eux et les voir progresser vers une relation. Nate en réalité aime depuis toujours lui aussi Ember et il va juste falloir qu’ils ouvrent les yeux réciproquement et se donnent une chance ce qui va arriver avec une facilité déconcertante. C’est l’un des problèmes du roman parce que tout va bien vite et l’auteure a ainsi conclu son histoire bien avant le dernier chapitre. Le reste, ce sont des rebondissements assez tirés par les cheveux.

L’autre souci du roman que l’on peut trouver dans la plupart des œuvres de cette auteure est son goût prononcé pour les héros très dominateurs, qui grognent à l’héroïne qu’elle leur appartient. Les jeunes femmes cherchent la sécurité, passent de la protection paternelle à celle de l’homme de leur vie et font beaucoup de bébés. C’est un grand classique d’une partie de la romance donc il n’y a rien d’étonnant là-dedans mais ce schéma est à la fois dépassé et vu et revu.

Si on ne se lasse pas de cette approche de la romance, le livre peut fonctionner d’autant plus que l’auteure maitrise vraiment très bien ce genre, qu’elle réussit bien les scènes intimes entre les héros et offre de jolis moments, assez fugaces et sans surprise.

Harper Sloane confirme en tous cas que si elle sait écrire, elle utilise souvent les mêmes recettes et qu’en dehors de celles-ci, ses livres demeurent assez peu aboutis et sont définitivement installés dans une forme de romance qui ne surprend plus guère.

Wrap Up

  • 6/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *