Leaving Amarillo – Neon Dreams – 1 de Caisey Quinn

20 avril 2016

leaving amarilloHarlequin présente, après la série de Jay Crownover une autre série NA, assez différente, d’ailleurs, portant sur un trois jeunes gens dont la carrière dans la musique commence. Il y aura trois tomes dans cette série dont deux portant sur le même couple. Si le début est un peu laborieux, on tombe tout de même sous le charme de ce groupe et notamment du couple formé par celle qui nous raconte l’histoire, Dixie et son amour de toujours, Gavin.

Ils sont donc trois, Dixie, son frère, Dallas et leur ami de presque toujours, Gavin. Celui-ci est arrivé dans leur vie alors qu’ils étaient enfants. Dixie, dallas et Gavin ont presque été élevés ensemble étant donné leur situation familiale respective. Le livre explique très bien cela. Dixie est amoureuse de Gavin depuis toujours et de façon assez classique, son frère a formellement interdit que Gavin dragueur et garçon assez complexe, approche sa petite sœur. Ce qui complique la donne est que le groupe qu’ils forment à trois est en train de prendre un essor longtemps espéré et que leur équilibre est indispensable. Mais Dixie est du genre têtu. Elle a été éloignée des deux garçons pendant un an, elle est avec eux maintenant et a bien l’intention de faire bouger les choses.

Et les choses vont bouger . Lentement. Un des grands atouts du livre est la relation électrique entre Dixie et Gavin. La tension est très forte. Derrière son côté très renfermé, Gavin dégage un sex appeal renversant. Ce couple qui ne demande qu’à exister fonctionne très bien. Pour une fois, celle qui impulse le mouvement, c’est l’héroïne. Elle est étonnamment mature pour son jeune âge mais son passé y est sans doute pour quelque chose. Elle est également un des atouts du roman.

Ce qui est très agréable est également l’atmosphère du roman. Caisey Quinn écrit très bien et s’intéresse à autre chose qu’à la relation amoureuse de ses héros. L’histoire du groupe est fondamentale. Cela fait des années qu’ils cherchent à se faire connaître, à trois, car toute leur vie s’est déroulée ainsi. Mais est-ce possible de continuer ainsi ? De poursuivre trois vies de façon aussi entremêlée ? Nous voyons donc l’évolution du groupe et le rôle que la musique a joué dans la vie de Dixie. Son violon qui est une extension d’elle-même et une sorte d’ami en témoigne.

Tout serait parfait si, parfois, le roman ne semblait s’enliser dans de longues scènes qui n’en finissent pas ou des flashbacks pas toujours bienvenus. Cela ralentit le rythme même si cela confère au roman une sorte d’atmosphère différente, originale, beaucoup moins électrique que certains romans se déroulant dans le milieu de la musique ; mais par moment, c’est un peu longuet, particulièrement au début et à la fin du livre.

La fin est d’ailleurs un peu frustrante. Ni le fil rouge ni la romance ne trouvent un réel aboutissement. C’est une construction originale qui ouvre la porte à beaucoup d’hypothèses notamment pour l’intrigue générale. Pour la romance, ce n’est pas forcément hyper cohérent. Il faudra de plus attendre le troisième tome pour en savoir plus. Entre temps, c’est Dallas, le frère de Dixie, qui va continuer son chemin et peut-être trouver l’amour en même temps.

Wrap Up

  • 8/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.