Cuff me – NYPD’s Finest – 3 de Lauren Layne

30 mars 2016

cuff meLauren Layne est l’auteure à lire si vous voulez une romance sympa, facile à lire qui ne se prend pas la tête. Il n’y a rien de bien nouveau mais elle vous emmène dans ses histoires avec une facilité déconcertante. Ce roman fait partie d’une série portant sur une famille new-yorkaise d’origine italienne, les Moretti dont les quatre fils font tous partis, comme leur père, des forces de police. Un grand classique donc. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu les précédents livres pour profiter de ceux-là mais vous verrez défiler forcément de nombreux membres de la famille.

C’est le tour ici, de Vincent, le plus grognon, le plus mutique des frères. Vincent est archi réservé, incapable de communiquer son ressenti et a toujours été un peu un handicapé affectif. Il est flic et exerce cette fonction avec la même partenaire, Jill, depuis six ans. La coopération entre eux est exceptionnelle, ce sont deux amis aussi mais voilà, Jill a pris quelques mois de repos pour aider sa mère et à la surprise générale revient fiancée. De quoi bouleverser l’inébranlable Vincent.

Et cela fonctionne. Ce genre de héros, il faut le reconnaître est remarquablement efficace. Vincent est du genre à rester silencieux, solitaire dans son coin et ne pas trouver les mots qu’il faut pour exprimer son ressenti voire pour comprendre. Il est à croquer quand il apparaît. Face à lui, Jill est bien plus lumineuse, joyeuse et a très envie de partager cela avec d’autres. Alors, évidemment, tout le monde, tous les membres de leur famille et nous, les lecteurs savons pertinemment qu’ils sont faits l’un pour l’autre mais tous deux hésitent, ne sont pas vraiment sûrs de comprendre ce qui leur arrive. Cela devient une sorte de pas de deux où chacun surveille l’autre, s’analyse, tente d’interpréter ce qu’il ressent. Le tout se déroule au sein de la famille Moretti, chaleureuse, exubérante avec des personnalités nombreuses et différentes. On croise les anciens héros et les ceux qui le deviendront. Cela reste d’un grand classicisme mais c’est très bien fait, particulièrement la relation toute en tension entre Jill et Vincent.

Pour pimenter le tout, il y a une mini enquête policière puisque nos deux héros sont policiers. Ce n’est évidemment pas le cœur de l’histoire mais c’est un petit plus. Le seul défaut du roman est que la relation des deux héros évoluent très lentement. Tous deux sont très sur leur garde, surtout Vincent qui ne comprend même pas trop ce qui lui arrive. Mais les scènes où il se dissimule derrière son impassabilité et son mutisme sont les meilleures !

Une fois de plus, Laure Layne offre juste le bon dosage entre la romance, la sensualité et les émotions. Ce couple est délicieux, le héros est viril et faussement froid. Il faut juste se laisser emporté par cette plume si facile.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *