Bourse au mérite de Tina Meyer

11 mars 2016

bourse au mériteSur un sujet très dans l’air du temps et après avoir participé à un concours d’écriture, Tina Meyer publie ce charmant roman, à mi-chemin entre romance YA et NA. C’est une très agréable lecture et si tout n’est pas parfait, il y a déjà des aspects très prometteurs et une jolie lecture qui vous emporte très vite.

Notre héroïne, Lia, est une étudiante dans une école de commerce privée plutôt huppée, grâce à une bourse. Issue d’un milieu modeste, elle a bien du mal à s’intégrer dans cette école, surtout que d’autres élèves lui ont réservé un bien odieux accueil. Et puis, un peu après le début de l’année va arriver, Nolan, fils de diplomate, totalement en adéquation avec le milieu de l’école mais bien plus charmant !

Ce qui fait le charme de cette histoire c’est l’atmosphère qu’instaure très vite l’auteure grâce à son écriture. Celle-ci est très soignée, pourrait parfois s’emballer un peu car le rythme est assez calme mais elle est agréable et délicate. C’est aussi le cas de l’héroïne, Lia, que nous découvrons après plusieurs semaines de harcèlement donc très fragilisée. On a parfois un peu envie de la secouer mais c’est aussi la réalité de ceux qui ont été harcelés et qui sont comme pétrifiés et incapables de se défendre. Ce que subit Lia est parfois au second plan dans l’histoire mais il plane une sensation de mal-être qui est le sien, sur le livre. Si il y aurait pu avoir une exploration plus approfondie de ce mal actuel du harcèlement, ce qui est évoqué est déjà très explicite.

Et puis, il y a l’adorable Nolan, tout à fait typique des héros des romances NA récentes, chevalier servant, gentil, très beau, sportif ( il fait de l’aviron, ça change un peu !). Il va débarquer dans la vie compliquée de Lia et ne plus en partir faisant preuve de patience, de délicatesse et même d’une galanterie un brin surannée parfois, mais c’est ce qui fait tout son charme. L’écriture de l’auteure ne cède jamais d’ailleurs aux facilités du langage ultra-contemporain et parlé que l’on trouve si souvent.

Quant à l’intrigue, si elle n’est pas imprévisible, elle est très bien menée entre l’évolution de la relation des deux héros et l’issue des problèmes de Lia.

Le petit plus est que ce roman à l’atmosphère très jeune adulte ne se prive pas de jolies scènes sensuelles, explicites et fort bien écrites. C’est pour cela qu’il aurait été dommage de les supprimer pour rester dans la stricte définition du genre établie par les Anglo-Saxons.

C’est en tous cas, une jolie surprise, une lecture facile et prometteuse que nous offre Tina Meyer que nous espérons lire dans de prochains livres très bientôt.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *