One night in London de Sandi Lynn

15 février 2016

one night in londonIl y a des auteurs dont on peut être sûre que chacun de leurs livres seront réussis et il y a les autres. Sandi Lynn appartient à cette dernière catégorie. Elle passe souvent à côté de son sujet, son style est parfois médiocre et dans ce dernier ouvrage c’est plutôt évident.

L’héroïne, Chloé, va décider de profiter d’un séjour à Londres pour coucher avec un bel étranger. Elle vient d’être plaquée par son copain qui lui révèle qu’il est en réalité homosexuel. Elle a envie de reprendre un peu la main dans sa vie sexuelle et va tomber le dernier soir de son séjour sur un homme comme elle en recherche. Il s’appelle en réalité Sebastian et ils passent une excellente nuit, sans lendemain apparemment. Mais évidemment, on sait comme New York est petit dans les romances et ils vont tomber rapidement l’un sur l’autre quelques temps plus tard.

Il n’y a pas grand chose dans cette histoire, pas très bien écrite et qui emprunte des chemins très connus y compris dans l’oeuvre de l’auteure elle-même. En réalité, Chloe est l’employée du couple, héros d’un précédent ouvrage de Sandi Lynn et leur histoire a la même dynamique. Sebastian est un riche homme d’affaires, que la vie n’a pas ménagé et qui depuis, a beaucoup de mal dans ses relations avec les femmes. Je suppose que comme moi vous soupirez devant ce scénario lu et relu. Il faut être très douée pour renouveler un tel thème, ce que Sandi Lynn ne parvient pas à faire.

Nous allons passer par les stades habituels c’est à dire la lente évolution d’un Sebastian qui adore contrôler et en fait perd très vite la main dans cette histoire. Il fait à peu près toutes les erreurs auxquelles on peut s’attendre. Quant à Chloe… elle n’est pas très futée. L’auteure, de façon systématique, fait alterner une scène entre la jeune femme et Sebastian et une autre où Chloe va chercher des conseils et des explications auprès d’une copine. Elle ne trouve jamais rien toute seule la plupart du temps… C’est mécanique et ennuyeux.

Le reste manque aussi d’originalité, les scènes de sexe sont banales et rapides, l’auteure enchaine les évènements dans un style plat et expéditif qui ne laisse pas le temps à l’émotion de naître. C’est un gros défaut. A côté de cela, il y a quelques bonnes idées, comme les parents de Chloe, une sorte de couple de hippies assez rigolos, avec qui elle a des relations plus fraternelles que filiales. Il y a ainsi quelques bons moments dans le livre qui le sauvent du désastre mais n’en font pas une lecture très bonne pour autant.

Sandi Lynn n’a pas beaucoup évolué depuis les premiers livres que j’ai lus d’elle y compris dans son style et dans ses thèmes. Tout cela ne fonctionnait pas très bien il y a quelques années mais c’est encore moins efficace aujourd’hui. On peut se dispenser clairement de lire ce roman.

Wrap Up

  • 3/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.