The score – Off-Campus – 3 de Elle Kennedy

13 janvier 2016

the score

Elle Kennedy a un talent fou et écrit des histoires dans un style très contemporain, totalement décomplexé. Elle peut oser beaucoup car elle est très habile et sur une intrigue très mince, avec des personnages qui sur le papier ne sont pas les meilleurs, elle réussit à vous embarquer, à vous faire adhérer à tous ses choix. Ce roman est le troisième consacré à des hockeyeurs d’une université de l’est des Etats-Unis. Et le héros du livre est une vraie caricature, à la fois de la romance mais d’homme. Pourtant, vous devriez sortir de cette lecture, charmés par Dean Di Laurentis.

Les adeptes de la série le reconnaîtront. C’est le dragueur du groupe. Il a une fille différente tous les soirs dans son lit, ou plutôt sur le divan, au milieu d’une pièce car Dean aime se montrer et afficher ses conquêtes. Il ne fait pas vraiment rêver sur le papier. Allie est une des amies d’une héroïne précédente, prise dans une relation qui dure depuis longtemps déjà et dont elle vient de sortir avec difficulté. Allie aime la stabilité, les relations serieuses. Il ne peut pas y avoir plus opposés que ces deux-là. Mais un soir que Allie cherche à échapper à son ex un peu envahissant et parce qu’elle a bu un peu trop, elle va tester Dean Di Laurentis au lit et cela va chnager sa vie.

Ce résume souligne la banalité affligeante du propos mais c’est très bien fait, écrit avec dynamisme et drôlerie et si l’on va un peu plus au fond des choses, pas aussi superficiel qu’il n’y paraît. Oui, Dean pense au sexe et uniquement qu’à cela, oui, il a donné un petit nom à son sexe, ce qui est el comble du ridicule mais il n’est pas que cela et il ne se prend pas suffisamment au sérieux pour qu’on lui en veuille. Dean sait exactement qui il est, se fiche de ce qu’on pense de lui, assume totalement sn style de vie et la richesse de sa famille. En passant, il n’a aucun problème psychologique ni dur passé à trainer, même si il a quelques mauvais souvenirs. Bref, Dean n’est pas exactement le héros banal auquel on pourrait s’attendre. Allie non plus d’ailleurs, car derrière la jeune femme rangée, adepte des relations durables, il y a une personne moderne, qui aime le sexe et l’assume totalement aussi. Cette égalité, ce fonctionnement totalement similaire entre le héros et l’héroïne fait un bien fou.

Après tout repose sur le talent de Elle Kennedy, sur la façon dont elle raconte cette histoire toite simple, dont elle arrive à faire passer la drôlerie de la relation de Allie et Dean mais également l’émotion. Dean gagne en profondeur au fil du roman car c’est un type bien victime de beaucoup de préjugés. Allie aussi d’une certaine façon. Tous deux sont victimes des jugements de ceux qui les entourent.

Tout fonctionne dans cette romance sensuelle, amusante et très dynamique. Le milieu des sportifs, costauds, virils mais supposés assez stupides est bien exploité. La vie de ces jeunes à l’Université est bien évoquée aussi. Bien-sûr toute l’histoire se déroule au sein d’une bande de copains et des membres de leur famille, de quoi créer de nombreuses suites de cette sympathique série. Elle Kennedy est totalement dans son élément et réussit depuis le début un quasi sans faute donc nous attendrons sa prochaine parution avec impatience.

Wrap Up

  • 9.5/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *