Et si c’était possible de Hélène Philippe

11 janvier 2016

et si c'était possible

Voilà une romance à découvrir et à déguster car elle sort de l’ordinaire et si elle reprend un héros à la mode, le sportif, elle le fait en abordant cet aspect par l’accident et le handicap avec un réalisme qui montre qu’il est possible de faire une romance forte et romantique à la fois.

L’histoire se déroule dans les Pyrénées, dans une petite ville où Emma, l’héroïne, va venir trouver son premier emploi. Elle se lance dans la vie pour la première fois, avec ses compétences dans la physiothérapie et ses complexes. Emma est mi-antillaise, mi-vietnamienne et n’assume pas forcément cette double originaie qui l’isole un peu et lui donne une étrange beauté exotique. Elle va vite découvrir la célébrité locale, un snowboarder qui a eu un grance accident quelques temps auparavant. Cloué à un fauteuil et paralysé, il est encore en pleine thérapie, et son voisin aussi.

On devine la suite et ce n’est pas très surprenant mais c’est adorable et très sérieux à la fois. Visiblement très documentée, Hélène Philippe présente la situation dramatique d’un jeune homme paralysé parès une blessure à la moelle épinière et toutes les conséquences que cela peut avoir. Très intelligemment, elle évite de montrer un révolté qui n’accepte pas sa condition pour souligner que l’espoir est possible, sinon d’une complète rémission au moins d’une amélioration. Mais elle n’évite aucune question, notamment celles se posant sur la vie sexuelle d’un homme jeune, confrontée à des prblèmes qui ne devraient pas le concerner. C’est très sérieux et précis, sans jamais tombé dans le voyeurisme ni la facilité. Il y a la même utilisation très fine de la double origine d’Emma, qui devient une sorte de petit jeu dans le couple formé par Nathan et Emma.

La seconde partie du livre stagne peut-être un peu avec un Nathan qui devient singulièrement obtus et ne voit pas les évidences mais peu importe, on n’est déjà totalement en empathie avec ce garçn courageux qui affronte les épreuves avec détermination. Emma est un peu timide au départ mais se révèle sensuelle, persévérante et très sympathique.

Voilà une romance très personnelle, où l’on sent l’investissement de l’auteure, son soin à l’écrire de la preùière à la dernière ligne. Le style est un peu froid peut-être car le récit à la troisième personne n’aide pas à s’immiscer dans les émotions des personnages mais c’est un détail, le bilan restant très positif.

Dernier point, ne faites pas de comparaison avec d’autres livres traitant du handicap, ce livre a sa propre personnalité et ne joue pas sur le mélodrame du tout. Hélène Philippe n’a pas besoin de grands noms pour promouvoir ce roman dont la qualité parle d’elle-même.

Wrap Up

  • 8.5/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.