An ounce of hope – A pound of flesh – 2 de Sophie Jackson

8 janvier 2016

 

an ounce of hope

Sophie Jackson a une écriture d’une grande efficacité et illustre une fois de plus la qualité de certaines auteures issues de la fanfiction. Comme beaucoup d’autres avant elle, elle s’est faite connaître par ses écrits inspirés par Twilight mais cette série n’a rien à voir avec ses débuts. Elle s’inscrit dans une romance traditionnelle, parfois, et c’est bien son seul défaut, c’est un peu prévisible mais qu’est-ce que c’est bon !

Le premier tome avait porté sur un détenu qui rencontrait l’amour de sa vie en prison. Le second concerne l’ami du premier héros, Max. Si vous avez lu le premier ouvrage, vous savez à quel point il est torturé et en souffrance. Avec une vie marquée par les morts et la perte de nombreux êtres chers, c’est un personnage tourmenté, suicidaire, perdu dans les addictions. Carter a fini par le faire entrer plus ou de moins de force dans un centre de désintoxication et c’est là que nous allons le retrouver.

Chose très rare, les deux héros ne vont vraiment se rencontrer qu’après un cinquième du récit. C’est tout à fait logique et pas ennuyeux du tout. Max n’est pas vraiment lui-même au départ, pas vraiment sûr de ce qu’il veut être ni même s’il a envie de s’en sortir. Nous allons suivre donc une partie de son chemin difficile. Trop de romances évacuent ce moment-là, où les deux héros ne sont pas ensemble. Dans le même temps, nous suivons Grace aussi, l’héroïne, aux prises avec ses propres démons car ce sont deux êtres très traumatisés qui vont se rencontrer.

Et cela fonctionne totalement. Difficile de ne pas se laisser toucher par Max, en souffrance, tentant de s’en sortir. Il est émouvant, imparfait, toujours fragile. Il est tout aussi intéressant que Carter, ce qui n’est pas peu dire. Grace a les mêmes caractéristiques. Evidemment, tous les deux ne sont pas vraiment prêts à se lancer dans une relation de couple, elle est même déconseillée à Max, encore en pleine recherche de lui-même. On sait en général comment cela se passe alors.

C’est un peu prévisible c’est vrai, ce qui est un petit bémol, il est vrai. Mais cela se dévore, tellement les scènes sont bien écrites, rythmées, amusantes, touchantes ou très intensément sensuelles. L’auteure est douée avec ce genre de choses et elle est d’une efficacité redoutable. N’oublions pas aussi, la relation très belle qui unit Carter et Max, quasi-fraternelle, et qui a terriblement souffert des soucis de Max. Voir se rétablir entre eux une très forte amitié est superbe.

Sophie Jackson montre encore à quel point elle a toute sa place au milieu des grandes auteures. Il y aura évidemment une suite car il y a de nombreux personnages qui gravitent autour de ceux que nous connaissons déjà, avec un énorme potentiel. Il semblerait que le prochain soit Riley, que je vous laisse découvrir. Lui aussi a laissé partir la femme de sa vie. Je pense qu’il devrait la retrouver très vite. Une auteure à suivre, donc.

Wrap Up

  • 9/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.